Loin d’être un entrepreneur banal, Jean-Sébastien Beslay s’est essayé à la sculpture par loisir afin d’y trouver son moment de « ré-créativité », propre à lui, loin du tumulte du monde de la finance.

Brillant élève de Philippe Seené, sa technique est acquise aussi rapidement que sa frénésie pour cet art.  Très vite, il rencontre un franc succès avec l’un de ses premiers portraits, Camille, commandé 7 fois. 

Un début prometteur!

Dans ses sculptures, il ne cherche pas le détail, il ne s’y attarde pas. 

Il recherche au contraire une vision d’ensemble, ce qu’il y a derrière. C’est donc à chacun de continuer l’histoire qu’il y voit.

Sa technique? 

Il pratique un modelage des corps et des visages par la méthode dite des profils afin d’inscrire la force de l’âme dans les corps.